Reconversion professionnelle

Savez-vous que 74% des salariés ont déjà envisagé de changer de vie ?

(Enquête menée par Opinion Way et l’Afpa)

La reconversion professionnelle est un besoin de plus en plus fréquent. Toutefois, sauter le pas reste difficile : par crainte ou par manque d’information.

Retour sur le parcours de Jehan METZLER, podologue devenu gestionnaire de paie avec COMPTALIA. (Formation suivie : Graduate collaborateur social Paie)
Il témoigne :

Sa situation :

Père de famille, 42 ans, marié, 4 enfants dont 2 jumelles pour les derniers.
Podologue en activité libérale à son compte depuis 17 ans.

Une situation qui, au premier abord, laisse peu de temps libre pour entreprendre une reconversion !

“Je pars le matin à 7h30, je rentre le soir vers 20h00 / 20h30. A part ma comptabilité (2035 etc…) que je fais moi même chaque année, je ne connaissais rien du tout au monde de la paie. C’est une amie gestionnaire de paie m’a conseillé de choisir COMPTALIA car la formation débouche sur un titre professionnel reconnu.”

Au début : prendre le rythme !

Avec cet agenda, la première chose à faire est de définir des plages horaires à
respecter.

“Inscription faite, commence alors le travail à la maison. Pour mon rythme : environ 2H, 4 soirs par semaine. Je ne travaille pas le week-end que je réserve aux enfants. Cela de janvier à avril.”

Adapter la cadence, ajuster ses objectifs

Une fois le rythme pris, il faut le tenir et ne pas se laisser décourager. Si les objectifs initiaux sont trop ambitieux il faut les réadapter. Pour Jehan, il a fallu tout simplement reporter le passage des examens à la session suivante.

“J’avais prévu de passer le titre en juin mais, en mai pas mal retard et impossibilité de me libérer pour la certification en ligne du 13 mai, j’ai préféré repousser à décembre.”

Etre tenace, ne pas lâcher

Malgré la volonté, quand le rythme s’accélère, que le planning se densifie, il
survient des moments d’incertitude . Presque tout le monde passe par là, mais il faut continuer, tenir et y croire.
Pour Jehan il y a eu des moments de doute, des petits relâchements comme pour la réalisation de son dossier professionnel :

“J’envoie une deuxième fois mon Dossier Professionnel pour correction avec les modifications demandées et là surprise, alors que je pensais que mon DP tenait la route suite à la première correction, la deuxième me demande limite de tout reprendre car cela était trop succinct. Ras le bol, je décide de laisser comme cela (Grosse erreur rétrospectivement parlant)…”

Misez sur vos atouts

Un leitmotiv : tablez sur votre expérience ! Le jury apprécie la maturité et le transfert de compétences dont peuvent faire preuve les personnes en reconversion.

“Objectivement parlant, ce qui a plu au jury, c’est mon côté hyper professionnel, j’ai l’avantage de travailler dans la relation “patient” depuis longtemps et c’est ce qui a fait la différence”.

Et au final

Quelle fierté, quand on réussit ! Quand, rétrospectivement, on se rend compte du chemin parcouru !
Voici ce que Jehan nous écrivait à la fin de son commentaire :

“Je suis tellement content de cette année de formation que je compte bien enchaîner sur le Bachelor social et paie.”

11 mois auront donc suffi à Jehan pour réussir son pari et se fixer de nouveaux objectifs
de carrière. Nous souhaitons à Jehan, une belle nouvelle carrière dans la gestion de paie !

Et vous, êtes-vous prêt à sauter le pas ?

Faites votre bilan d’orientation gratuitement avec nos conseillers en formation et définissez les contours de votre reconversion professionnelle.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *