Les métiers du chiffre : une filière qui recrute !

L’emploi dans ce secteur ne connaît pas la crise, bien au contraire, on constate une hausse de l’embauche depuis 2011.

Si depuis 2006, l’emploi se porte bien pour le secteur de la comptabilité-finance, il est en véritable croissance depuis 2012. Les évolutions du marché et les exigences à la hausse des clients font partie des raisons de cette croissance, mais le taux de départ en retraite de 15% entre 2010 et 2015 vient aussi appuyer cette tendance.

Croissance des embauches en comptabilité-finance

Le marché de l’emploi des métiers du chiffre est clairement en faveur des candidats depuis 2006. Et avec un taux de chômage de 2% et un taux de départ en retraite de 15% entre 2010 et 2015, les années à venir promettent de belles opportunités professionnelles.

Selon une étude récente de HAYS « 79,2% des Experts-comptables ont recruté en grande majorité pour des remplacements suite à des démissions et pour des créations de postes ».

http://www.hays.fr/cs/groups/hays_common/@fr/@content/documents/digitalasset/hays_686013.pdf

Ces opportunités concernent tant les juniors que les profils plus seniors. Selon cette même étude, 78% des profils recrutés sont des profils juniors. Concernant les profils confirmés, ils sont plus nombreux à être recrutés que l’année passée avec 22% au lieu de 15% ; et plus de la moitié sont des profils de 3 à 7 ans d’expérience.

Les métiers les plus concernés par cette hausse des embauches sont, dans l’ordre, l’Expertise-comptable, le Social, l’Audit et le Juridique.

Quelles sont les cibles des recruteurs ?

Cette filière a besoin de collaborateurs stables, avec la volonté d’évoluer et une vision professionnelle à long terme.

Certaines capacités sont particulièrement recherchées, telles que le conseil en matière fiscale et des compétences en paie pour les cabinets d’Expertise-comptable ; ou encore la pédagogie et la veille juridique constante pour les métiers du social.

Certaines formations sont plus plébiscitées que d’autres : dans la formation comptabilité, le cursus « classique » DCG-DSCG reste en tête de liste pour les Experts-comptables, avec une préférence pour les profils qui ont déjà une première expérience (stage, alternance). Globalement, les recrutements dans ce secteur favorisent les profils BAC+2/3 avec un minimum d’expérience.

Les pratiques de recrutement

Paradoxalement à la hausse de l’emploi dans les métiers du chiffre, les candidats se font rares.

Si l’externalisation des recrutements est de plus en plus fréquente chez les Experts-comptables, les vecteurs privilégiés du secteur restent le recours au réseau et les candidatures spontanées.

À contrario, les candidats ont tendance à avoir recours aux cabinets de recrutement et aux sites internet.

Cette divergence de méthodologie est l’une des explications à cette « pénurie » de candidats, leurs candidatures n’arrivant donc pas forcément au bon endroit, au bon moment.

Mais cela n’empêche pas les employeurs de conserver leurs exigences, voire de les revoir à la hausse : recherche de profils bilingues, multiplicité des compétences, aptitude au conseil…

Quelques clés pour postuler efficacement

Tout d’abord, rappelez-vous que dans ce secteur, les meilleurs moyens pour postuler sont l’envoi de candidatures spontanées et la prise de contact avec les cabinets de recrutement.

Il est également important de savoir utiliser les réseaux de relations et certains sites ciblés, comme celui des Petites Annonces du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables. (http://annonces.experts-comptables.com/)

Enfin, n’oubliez pas que cette filière, qui abrite déjà de nombreux métiers, voit actuellement l’émergence de nouveaux métiers : Responsable marketing et communication, conseiller financier, informaticien, … qui sont autant de nouvelles opportunités.

Un commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *