5 conseils pour gérer les réponses négatives sans se décourager

La recherche d’emploi s’accompagne immanquablement d’un certain nombre de réponses négatives. Pour ne pas se laisser décourager par ces réponses et en tirer des leçons positives voici quelques conseils, délivrés par le Service Emploi de Comptalia.

bg-article-emploi-1213-2

1- Analyser

La première des choses est d’analyser ce que vous ressentez : de la colère ? De la frustration ? De l’abattement ? Ces sentiments sont généralement liés à la peur légitime de ne pas retrouver d’emploi.

Mettre des mots sur vos sentiments vous permettra de mieux les cerner et les expliquer.
Le but étant de savoir si cela vous empêche d’avancer dans votre recherche et surtout, si vous avez bien tourné la page de votre dernier emploi. Une fois la situation analysée, vous aurez une idée précise de ce que vous recherchez et de ce que vous ne voulez plus.

Et cela vous permettra de limiter ces sentiments négatifs et de les transformer en une dynamique positive.

2- Relativiser

Il est important de se rappeler que vous n’êtes pas le seul / la seule dans ce cas. Cela peut paraître assez banal mais vous aidera à ne pas prendre ces réponses trop personnellement.
La réalité du marché de l’emploi est telle que, de manière générale, il y a plus de demandeurs d’emploi que d’offres. La première des explications à ces réponses est donc une question de probabilités.

Mais ce n’est pas la seule.

3- Se remettre en question

Tout d’abord, posez-vous la question de l’adéquation entre votre profil et les offres auxquelles vous avez postulées. Peut-être avez-vous vu trop large et envoyé votre candidature en réponse à des offres d’emploi qui ne correspondent pas à votre profil.

Si vous voulez éviter de recevoir un trop grand nombre de réponses négatives ou pas de réponse du tout, le mieux est de cibler vos candidatures.

4- (Ré-)Agir

La première des choses : reprendre votre CV et votre lettre de motivation. Remettez votre CV à jour, demandez des avis autour de vous, sur le fond comme sur la forme.
Reprenez ensuite votre lettre, préparez un modèle que vous personnaliserez ensuite selon les différentes entreprises que vous contacterez. Faites-vous relire également, les fautes d’orthographes sont à éviter.
Si possible, contactez les derniers recruteurs qui vous ont récemment donné une réponse négative afin de comprendre les motifs de leur refus.

Une fois ce travail effectué, vous pourrez reprendre l’envoi des candidatures, mais en ciblant davantage. Ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité.

5- Organiser son emploi du temps

Pour rester efficace et motivé(e), la meilleure solution reste encore d’organiser votre emploi du temps comme lorsque vous êtes en poste (ou presque).

La première des choses : garder le rythme. En semaine, réveillez-vous à heures fixes, idéalement en début de matinée.
Préparez-vous un planning sur la journée : fixez-vous des objectifs quotidiens pour votre temps de recherche, le nombre de candidatures etc.

N’oubliez pas de vous emménager des plages de repos, de prendre du temps pour vous et même de pratiquer vos activités de loisir. Cela vous permettra de mieux supporter l’attente de réponses tout en améliorant votre hygiène de vie.

Il est important de vous aérer l’esprit, pour que vous soyez épanoui(e) et que vous conserviez (ou développiez) votre estime de soi.

 

Coralie BRIVE

 

 

 

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *